Posts by admin

Quelques techniques pour réussir la construction des monuments funéraires

La construction des monuments funéraires obéit à certaines étapes. Pour réussir à édifier un ouvrage qui va perdurer plusieurs siècles, les techniques suivantes sont nécessaires.

Préparez la construction de stèle

La stèle est un élément vertical destiné à recevoir les inscriptions, les décors et les ornements qui embellissent le monument. La construction technique de la stèle concerne une forme qui intéresse quatre angles droits. Une autre technique concerne la construction de la stèle trapézoïdale, elle peut se faire aussi en forme de pente qui se présente selon plusieurs modèles :

La stèle avec doucine qui se présente sous la forme de courbature

  • La stèle avec les galbes symétriques rappelant la forme bicorne
  • Le chanfrein qui se présente sous la petite moulure plane
  • Les ornements doivent être composés d’une répétition de courtes moulures

Variez les types de construction

Les techniques de fabrication permettent de réaliser plusieurs formes de stèles. Les formes de stèle en étoiles, en croix ou en colonnes sont fabriquées selon la procédure d’assemblage ou selon la procédure monolithe. La détermination de la forme est influencée par le socle de base. C’est un élément horizontal destiné à rehausser la stèle.

Aménagez les coffrets

L’ensemble des pièces destiné à la construction des monuments doit rehausser la capacité de la construction. Le coffret doit avoir une dimension égale à celle de la concession et présenter une surface supérieure qui peut être vue. Les parpaings, les baguettes et les joints doivent s’encastrer dans les fondations pour former les structures suivantes :

  • Le prie-Dieu qui sera affecté au recueillement
  • Les parties recevant les accessoires et des fleurs
  • Une marche en escalier de trois ou quatre niveaux
  • Une jardinière destinée à recevoir les différentes cultures funéraires

Veillez à la solidité de la semelle

Pour éviter l’effondrement du monument, la semelle doit être solide et avoir les caractéristiques du reposoir. Sa dimension doit être largement supérieure à celle des fondations. Si le reste de la construction est facultatif et laissé à l’appréciation de la famille du défunt, c’est le règlement du cimetière qui déterminera la dimension autorisée de la semelle.

Terminez par le revêtement

Les travaux du revêtement sont indispensables à la qualité esthétique du monument. Pour cela, ils s’adaptent à toutes les circonstances qu’exige le travail. Il peut être présenté sous plusieurs formes fixées ou codées afin de présenter une amovibilité.

Un monument funéraire est construit de la base au sommet en suivant une procédure de l’ingénierie. Les semelles représentent les fondations et les stèles sont perçues comme étant le sommet. Pour vous renseignez plus sur ce profession, cliquezr sur Delisle Monuments Inc.

Lire plus

Le nettoyage d’un monument funéraire de marbre

Les monuments funéraires de marbre constituent un beau choix pour marquer les tombes des proches disparus. Après avoir été exposé aux éléments, il apparaît souvent sale et tâché. Son nettoyage ne se fait pas de façon hasardeuse ou brute, mais avec douceur et patience.

Équipez-vous des accessoires les plus indispensables

  • Une brosse à poils doux et une brosse à dents
  • Une pièce de bois souple et un détergent non ionique
  • Un pulvérisateur pompe à main ou un seau
  • Des éponges ou chiffons

Inspectez les dommages sur le marbre du monument

Il faut rechercher les traces d’écaillage, d’effritement, de réparations antérieures, de fractures ainsi que les fissures de surface. En aucun cas, vous ne devez essayer de nettoyer le monument funéraire si le marbre est détérioré. De cette façon, vous pourrez éviter que le nettoyage cause encore plus de dégâts au monument.

Imbibez le monument funéraire avec de l’eau

Une demi-heure avant d’effectuer le nettoyage du monument funéraire, il faut imbiber la pierre en marbre avec de l’eau. Cela permettra de dissoudre les principes solubles de la solution de nettoyage et ainsi d’éviter qu’ils ne pénètrent dans le marbre. Cela permettra aussi de retirer tout grain ou toute saleté de la surface du monument funéraire.

Frottez le monument à l’aide d’une brosse

Pour frotter le marbre du monument, vous devez vous aider d’une brosse à poils doux trempée dans de l’eau propre. Le brossage doit être effectué dans un mouvement circulaire pour enlever plus de saleté. Il est indiqué de nettoyer le monument funéraire à partir du sol. Il faut aussi le rincer souvent afin que l’eau sale ne s’infiltre pas dans le marbre pour y laisser des traces.

Aidez-vous d’un morceau de bois

Pour retirer les algues, mousses et lichens, il faut utiliser une brosse douce et un morceau de bois. Le marbre doit être conservé mouillé pour rendre cette tâche plus facile. En plus :

  • Le rinçage peut être fait avec soin à l’aide d’un pulvérisateur pompe à main.
  • Le rinçage peut se faire grâce à une nouvelle éponge trempée dans de l’eau propre.

Traiter les tâches résistantes avec un détergent non ionique

Au cours du nettoyage du marbre, il existe toujours des tâches qui résistent au premier nettoyage. Dans ce cas, il faut les repérer et les traiter avec les détergents qui ne pourront pas nuire au marbre. Il est recommandé de suivre les instructions du fabricant pour préparer la solution de nettoyage. Ensuite, vous pourrez frotter doucement à l’aide d’une brosse à poils.

Le nettoyage d’un monument funéraire demande une certaine attention afin de ne pas abîmer le marbre qui le recouvre. C’est pourquoi il est souvent recommandé de se tourner vers des professionnels de l’entretien pour parer à d’éventuels désagréments. Pour en savoir plus, cliquez sur Salon Funéraire Boulanger

Lire plus

Calendrier

février 2017
D L M M J V S
« Nov    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728